Cape Town

market

A dream come true! Bhe oui, l’Afrique du sud, j’en rêvais depuis l’adolescence. J’avais lu quelques livres et vu quelques films et j’étais attirée par ce pays qui a vu naître Nelson Mandela et dont les rythmes restaient dans ma tête. Quand l’occasion s’est finalement présentée, par hasard, impossible de passer à côté. Me voici donc à poser le pied sur sol africain, toute seule, après beaucoup trop d’heures de voyage pour moi et mes pieds (les pharmaciens sud-africains sont très compétents ceci dit, merci infiniment!). Je débarque alors au Backpacker, le Sunflower Stop (si ça intéresse certains lecteurs : très bon rapport qualité-prix, bien situé, mais un poil agité lors de notre séjour en raison de la présence d’une équipe de rugby-ados). Comme c’est l’heure de l’apéro et que j’attends ma copine et son homme, je découvre le vin blanc sud africain (très très très bon……..) 🙂 Finalement ils arrivent et on part manger. Très bon repas à l’Africa café qui propose de nous faire découvrir une grande variété de spécialités en provenance de toute l’Afrique.

Le lendemain, nous partons visiter Robben Island, l’île-prison où Neslon Mandela fut emprisonné pendant près de 19 ans avec d’autres prisonniers politiques et notamment les membre de l’ANC. La visite est conduite par un ancien détenu qui nous raconte des anecdotes intéressantes et nous parle du passé – pas si lointain – avec pourtant beaucoup de philosophie. On finit la journée par un super iced coffe sur le Waterfront…

Le jour suivant, dernier jour avant notre « départ » pour la péninsule, j’essaie de voir les autres « incontournables » de Cape Town avec le temps à disposition. Bo-Kaap, les Company’s Garden et bien sûr la Table Moutain.

table mountain

Petit coup de cœur pour le Neighbourgoods Market, un marché de produits locaux, principalement à manger et à boire. Je commence alors à comprendre que l’Afrique du sud c’est aussi des jolis endroits comme j’aime (mes copines comprendront). On y trouve absolument tout ce qu’on pourrait rêver y trouver. Thés froids maison, smoothies, produits artisanaux, sandwichs à composer soi-même avec pleins de produits frais, produits de tous les pays, falafels, pâtisseries en tous genres, et j’en passe!

market

Au passage si vous avez un avis ou un commentaire à faire sur le nouveau look (pour une nouvelle vie??) de mon blog, n’hésitez pas 🙂

Essie ou le vernis qui sèche (vraiment)

Oui parce que moi on a beau me promettre le vernis séchage express en une demie-seconde ou que sais-je, c’est de tous les vernis que j’ai essayés le seul à sécher vraiment rapidement. En plus de ça le choix de couleur est tellement dément que genre à l’oeil nu c’est tout juste si tu vois la différence entre les différents beiges, les différents rouges, et j’en passe. Mais là à mon retour de vacances avec mon butin shopping j’avais besoin de couleurs pour l’été, et quoi de mieux qu’un vert « mojito madness » assorti à mes tongs et quasi à ma nouvelle montre dont je vous parlerai bientôt (et au contenu de mon verre). Très joli sur les mains aussi…

mojito madnessUn mojito s’il vous plait… 🙂

« New » home

J’en parlais dans mon « A propos » sans jamais avoir fait de petit article avec des photos… Ca fait 10 mois que j’ai emménagé il serait gentiment temps 🙂 Le must c’est pas tant l’appartement en lui-même que le jardin…

Du coup pour le reste je vous mets juste quelques petits aperçus comme ça vous vous rendez pas compte à quel point c’est petit ;-)) Voici la « chambre à coucher » 🙂 Petite astuce pour le dressing… j’en ai créé un avec un de ces meubles Ikea expedit (comme on a tous, très utile aussi pour séparer une pièce en deux, comme chacun sait) à huit casiers, posé par terre à l’horizontal, ça fait 8 cases de rangement, vous pouvez aussi dans certains mettre ces espèces de boîtes en tissus, genre pour les sous-vêtements, et sur le meuble en lui-même ça fait aussi plein de place pour des piles de t-shirts par exemple… ensuite 2 tringles à habits pour tout ce qui se range sur cintres, fixées au mur le plus haut possible (tout en restant atteignables…) comme ça vous avez aussi la place pour mettre les robes, pantalons et autres. Et devant : une tringle que vous pouvez fixer soit au mur soit au plafond (ici en l’occurrence au plafond d’un côté et jusqu’au mur de l’autre) (Ikea c’est la vie) et un joli rideau (on l’aperçoit sur la droite de la photo) et l’affaire est dans le sac! Ça fait, en francs suisses, 60.- les Expedit (pour la petite histoire ça coûte moins cher d’acheter 2 meubles à 2×2 qu’un meuble à 2×4… la belle affaire), 20.- pour les boîtes en tissus, 12.- les deux tringles à habits (largeur réglable de 60 à 90 cm, les expedit 2×2 en faisant 80 cm chacun c’est tip-top) (je vous ai déjà dit que Ikea c’est la vie??), une dizaine de francs pour la tringle à rideau, également réglable en largeur, et 50.- pour le rideau que je voulais. C’est moins cher qu’une armoire et même que les systèmes de dressing officiels, ça prend moins de place et perso je trouve même ça plus joli…

Mon frigo de toujours (ça va c’est son 4ème appartement… 🙂

Un brin de déco…

Un aperçu d’un côté de la cuisine… Dans la rubrique petite astuce mais grande idée (après on s’étonne que je vénère Ikea), la table à non pas un, mais DEUX rabats! En général je la laisse comme ici avec un seul rabat, ce qui fait 90 cm, idéal à 2 ou 3, et si on ouvre le 2ème rabat on arrive à 150 cm, idéal de 4 à 6, mais gérable jusqu’à 8, et comme j’aime bien les défis je l’ai tenté à 9 🙂 ça aurait presque été top si la cuisine avait été plus grande et qu’on avait pu continuer à circuler autour!! Mais approuvé quand même! Si on rabat les deux côtés elle fait plus que 30 cm de large! et le must je sais pas si on le voit bien mais il y a 3 tiroirs de chaque côté entre les rabats pour fourrer tout un tas de trucs!

Deux autres petites astuces, le support pour entasser en hauteur 🙂

et le petit égouttoir, utilisable aussi comme range-verres-à-blanc… 🙂

Voilà pour la visite! (article non sponsorisé je suis juste fan 🙂

Dublin

dublin3

Premières heures à Dublin! Découverte de Temple Bar, ses rues animées, ses pubs et ses musiciens, du Trinity College, du quartier de Grafton Street, entre autres. Très belle architecture, et super bonne ambiance. Même de quoi faire un peu de shopping 🙂 Quelques photos au détour des rues :

Et bien sûr quelques spécialités locales 🙂

Tajine de boeuf aux patates douces

J’aime bien les cuisines « du monde » et essayer de nouvelles saveurs. Aujourd’hui, je tente une recette de tajine…

J’ai fait cette recette pour 5 personnes :

Commencez par préparer les légumes : pelez et coupez deux patates douces en gros morceaux, pelez 2 ou 3 grosses carottes, lavez une ou deux courgettes et coupez courgettes et carottes en gros morceaux (genre en 2 ou en 4 selon le « diamètre » et ensuite en 3-4 dans la longueur… hum pas forcément très clair… regardez la photo!).

Dans une cocotte, faites revenir 1 oignon émincé, 2 gousses d’ail pressées et 1.5 kg de ragout de boeuf. Ajoutez déjà des épices : curcuma, ras el hanout, gingembre, un peu de sel et de poivre et un peu de cannelle et de cardamome. Ajoutez un cube de bouillon de légumes (ou de la poudre ou autre chose) et environ 30 cl d’eau. Laissez cuire déjà une demi-heure puis ajoutez les carottes. Au bout d’une heure, rajoutez les courgettes et les patates douces. Laissez cuire encore une demi-heure et goûtez!

N’oubliez pas de rectifier l’assaisonnement, éventuellement la quantité de liquide et servez avec du couscous!

Sinon là j’en avais pas mais je pense que des pruneaux en même temps que les courgettes ça pourrait le faire…

tajine

Bon appétit 🙂

Ombre nail

Le ombre nail est une technique de manucure en « dégradé » (comme le ombre hair pour les cheveux), par exemple un dégradé similaire sur chaque ongle, ou comme je l’ai fait en dégradé du pouce au petit doigt… Le plus simple c’est bien sûr d’avoir 5 nuances d’une même couleur, du bleu clair au bleu foncé par exemple, et de faire chaque doigt avec une couleur, mais quand comme moi on aime bien les défis et qu’en plus on n’a pas 5 vernis presque pareils 🙂 eh bien on s’amuse avec deux vernis! Rien à faire de spécial pour le plus clair et le plus foncé, un bout de carton et un pinceau qu’on utilise plus pour les 3 autres! Et en gros une goutte de chaque pour le milieu, 1 goutte contre 2 gouttes pour les autres! Amusez-vous bien! Ici donc avec mon gris-noir et mon corail 🙂 Bon je vous entends déjà, oui c’est un peu kitsch mais moi j’aime bien d’abord!

ombre nail

Pizza

Back to basics! Une bonne pizza dominicale! Bon ok on est mardi mais vous vous doutez bien que je publie pas les recettes du jour même 🙂 enfin si vous me connaissez bien!

Je disais donc : une bonne pizza. Bon rien d’incroyable mais je prends le pari que pas tout mon immense lectorat ne fait sa pizza soi-même… Alors pour la pâte (correspond à une grande plaque de four) il vous faudra de la farine, du sel, de la levure, de l’eau, du lait et de l’huile d’olive. Mélangez déjà 500g de farine avec une bonne cuillère à café de sel. Ensuite si vous utilisez de la levure sèche, ajoutez un sachet dans la farine, puis ajoutez 1dl d’eau et 2dl de lait. Si vous utilisez de la levure fraîche, mélangez-la au liquide avant d’ajouter le liquide à la farine. Finalement ajoutez une cuillère à soupe d’huile d’olive et mélangez avec une cuillère en bois pour obtenir une pâte que vous pétrissez ensuite pendant quelques minutes. Puis mettez la pâte à lever 1 heure dans un saladier recouvert d’un linge humide ou d’un film plastique.

Quand la pâte a levé, vous pouvez préparer la pizza. Ce qui ne changera pas : huilez la plaque, étalez la pâte et mettez-la dans la plaque en pressant un peu les bords. Pour le fond, étalez une boîte de sauce tomate, spéciale pizza si vous trouvez, sinon basilic va très bien. Pour le dessus, coupez 300 à 400g de mozzarella et parsemez également d’épices à pizza. Entre-deux, vous avez le champ libre! Champignons frais, chanterelles, olives, jambon cru, oignons parmi mille autres. Sympa aussi, une toute simple et vous rajoutez après cuisson de la rucola, des tomates cherry et/ou de la mozzarella di bufala…

Ca me fait penser que j’allais oublier la cuisson! Mettez la plaque presque tout au fond du four, juste avant en fait, à 250°C pendant 10 à 15 minutes (je sais plus trop à force 🙂 faut surtout regarder à la couleur de la pâte!!)

pizza

Bon appétit 🙂

Eau micellaire

Jusque là j’avais essayé :

– les formules qui moussent avec de l’eau et qu’il faut rincer; résultat : ça m’assèche la peau
– les laits qui laissent pleins de résidus même si on utilise un tonique après, donc il faut rincer; résultat : ça m’assèche la peau 🙂

Aujourd’hui il y a  : l’eau micellaire!! (tadam)

Peut-être en avez-vous déjà entendu parler, je crois que ça devient un peu à la « mode ». En même temps il y a de quoi.  Ce produit remplace tous les autres, et sans rinçage. Enfin sur la blogo on lit que c’est mieux de rincer mais de mon côté je ne le fais pas sinon je perds le bénéfice pour ma peau sèche, de plus je n’ai jamais eu aussi peu d’imperfections, boutons et autres que depuis que j’utilise ce produit. Donc pourquoi le rincer?

Appliqué sur un coton il enlève toutes traces de maquillage et impuretés, y compris le maquillage des yeux, all in one 🙂 Pas la maquillage waterproof en revanche. Il remplace également le tonique car la peau semble directement rafraîchie, raffermie et tout le tsoin tsoin. Du coup je l’utilise également le matin, en remplacement du tonique qui a donc disparu de ma salle de bains…

eau micellaire

On the road again!

Il est grand temps que je reprenne ma place sur ce blog… Parfois il suffit d’un petit déclencheur 😉 J’ai pas du tout prévu d’exposer ma vie ici mais j’espère que mes peu nombreux fidèles lecteurs lectrices (lecteurs??) ne m’en voudront pas trop pour cette absence prolongée. En même temps c’est pas comme ci je vous donnais des infos super importantes pour votre vie de tous les jours hein… c’est pas l’horoscope, la meteo ou les nouvelles non plus 🙂

Vous aurez peut-être remarqué aussi que j’ai troqué quelques articles « culinaires » contre quelques autres « cosmétiques », toujours sans prétention. Provisoirement c’est que j’ai laissé quelques fringues et quelques vernis à ongles hors des cartons mais dès que j’aurai investi mon nouvel appartement et ma nouvelle cuisine j’ai bon espoir qu’avec l’envie de relancer des nouvelles invitations je retrouve aussi l’inspiration et de quoi prendre quelques plats en photos! Bon en même temps c’est aussi que j’aime bien parler cosmétiques en fait…

DSC_0001

Bon je voulais faire un article sur l’eau micellaire de Lancôme mais vu la tartine (ouais enfin façon de parler) que je viens de pondre je pense que je vais faire un article séparé! Alors si vous voulez savoir ce que je pense de l’eau micellaire, ou éventuellement ce que c’est, rdv dans pas longtemps 🙂

Résultat vernis gris-noir et rouge-orange!

Comme je l’avais dit dans mon précédent billet, j’ai testé en premier le vernis couleur gris-noir de Niveau calcium power, sur les mains, et j’en suis super contente. Par contre dans cette gamme c’est 2 couches obligatoires car à la première la couleur est encore un peu translucide et donc pas assez marquée (je trouve). Au final le résultat est top, j’aime vraiment bien l’effet et « l’originalité ». En plus ça fait maintenant bien 4 jours que je l’ai mis et il est toujours nickel (je sais que les promesses c’est souvent jusqu’à 7 jours voire plus mais me concernant entre le sport, la piscine, le ménage et j’en passe, c’est plutôt un bon résultat!).

(photo super naturelle… :-))

J’en profite pour vous glisser un petit mot sur mon vernis de American Eagle Outfitters acheté aux Etats-Unis. Pas de dénomination particulière pour la couleur style bleu des mers du sud, vert fougère ou gris tourterelle 🙂 mais je dirais rouge clair ou rouge orangé (sur la photo il me semble qu’il ressort un peu rose mais en fait ça tend plus vers le orange que vers le rose)… Super cool aussi et quasi dès la première couche cette fois-ci 🙂

Pour finir, un petit medley des deux. L’occasion aussi de présenter ma préférence pour le mix des couleurs plutôt que pour les pieds et mains parfaitement assortis… peut-être un péché capital de la mode mais moi j’aime bien.

(je suis pas la pro des photos mode… on dirait que j’ai les doigts tout boudinés alors qu’en fait ils sont tout fins tout fins…)

C’est tout pour aujourd’hui… J’ai encore plein de couleurs à tester, y compris le fameux « ombre nail » que j’ai bien envie d’essayer aussi, donc je reviendrai bientôt vous parler vernis à ongle entre 2 recettes de cuisine 🙂